Katheryn Winnick (Vikings) peut vraiment vous botter les fesses


Traduction pour Katheryn Winnick France.


 

Source : translation-news.site (article daté de 2016, mais qui est surement de 2015).

La beauté canadienne ci-dessus a joué des rôles modernes au grand écran (Stand Up Guys, Love & Other Drugs) et au petit (Bones, House, CSI). Mais depuis deux ans Katheryn Winnick éclair les Années Sombres, en bottant des fesses sous le nom imprononçable de Lagertha, la féroce guerrière de l’épique Vikings sur History, qui revient pour sa quatrième saison cette semaine.

Cette saison on verra les guerriers de Norse s’installer à Wessex et s’attaquer à Paris, et Lagertha – ex-femme de Ragnar Lothbrok (Travis Fimmel) – émerge en leader avec qui il faut compter. C’est un rôle dur qui correspond bien à Katheryn, experte des arts martiaux qui fait toutes ses cascades elle-même. (Dans cette même veine de botteuse de fesses, elle jouera une chasseuse de primes dans un épisode de Person of Interest le mois prochain.)

Comme nous l’avons constaté durant la conversation suivante, cette dure à cuire tient le choc – à moins de la percher sur des talons hauts.

« Mon corps est recouvert de bleus, mais ça fait partie du job. Vikings, ça n’est pas pour tout le monde. »

Qu’est-ce que tu préfères chez Lagertha ?

C’est une femme forte. Elle est déterminée, forte physiquement et moralement, mais elle est aussi authentique. C’est une vraie personne – quelqu’un qui a des défauts, qui peut être féminine et sexy, botter des fesses et être une femme en même temps. La combinaison est si rare à la télévision et c’est aussi particulier à jouer.

À quel point le rôle est-il dure physiquement ?

Ce sont des tournages très intenses. On ne passe pas beaucoup de temps en studio. On est dehors à la merci de la météo irlandaise, il peut pleuvoir, y avoir de la grêle et faire très chaud, tout dans la même journée. Il y a beaucoup d’acteurs de fond, de chevaux, de cascadeurs, et tu te blesses. Mon corps est recouvert de bleus, mais ça fait partie du job. Vikings, ça n’est pas pour tout le monde. Beaucoup de gens n’ont probablement pas l’endurance, la volonté, la force ou l’attitude pour être capable de supporter ces tournages difficiles, mais c’est ce que j’aime là dedans. Tu es dehors face aux éléments, tu deviens ton personnage.

Est-ce que tu aimes jouer une dure à cuire ?

J’adore ça ! J’ai grandi en faisant des arts martiaux dès l’âge de 7 ans. Je suis ceinture noire. Avec un rôle comme celui de Lagertha, je peux me servir de mes connaissances et de la discipline que j’ai appris dans les arts martiaux, tout en ayant un personnage vrai, réel, qui a plusieurs facettes et qui est vulnérable.

Est-ce que ton passé dans les arts martiaux t’as aidé à avoir le rôle ?

Je pense que ça a aidé, oui. Quand on a fait des tests caméras, je n’ai balancé aucun coup de poing circulaires. Je pense qu’ils étaient tous étonnés que j’ai vraiment fait des arts martiaux. C’était un bonus supplémentaire.

Est-ce que les hommes te trouvent intimidante ?

Carrément. Je ne sais pas s’ils sont intimidés ou s’ils se disent que je peux leur botter le cul, mais l’une des premières remarques que j’entends c’est toujours « Wow, je pensais que tu étais plus grande. » Je ne fais qu’1m65.

Qu’est-ce qui attend Lagertha cette saison ?

C’est une femme libre. À la fin de la saison 2, elle est devenue Comtesse, Comtesse Ingstad, elle n’a donc plus vraiment besoin d’homme. Elle en choisi un si elle le décide. On verra Lagertha sous un nouveau jour, un que l’on a pas encore vu, peut-être plus doux.

Est-ce difficile d’apprendre des répliques en vieux norrois ?

Extrêmement difficile. Tu ne peux pas improviser. J’avais un speech intense à apprendre pour cette scène de sacrifice, et il fallait l’avoir en une seule fois parce qu’une fois que je suis couverte de sang, on ne peut pas nettoyer et recommencer. Ce serait trop long et on avait pas de tenue de rechange. Je voulais qu’ils jettent le sang par dessus ma tête, au lieu des épaules, mais en fait, ça aurait peut-être trop ressemblé à une scène de Carrie.

Tu as un gros film qui arrive l’an prochain, Geostorm. Des détails ?

C’est un gros bluckbuster d’action – Gerard Butler est dedans, et Andy Garcia. Je joue l’ex-femme de Gerard, c’est génial de travailler avec lui. Dean Devlin a dirigé le film. J’ai terminé Vikings et je suis allé tout de suite à la Nouvelle Orléans pour le tourner. C’était sympa d’être à une toute autre époque, sans avoir à mettre les tresses et l’armure.

Qu’est-ce qui t’as donné envie d’être actrice ?

Je viens d’une toute petite famille ukrainienne de la périphérie de Toronto qu’on appelle Etobicoke. Je ne connaissais personne qui soit acteur ou dans le show business. J’ai commencé à donner des cours d’arts martiaux à des acteurs et actrices sur les plateaux de tournage. Ma première expérience c’était sur un film de David Crononberg, Existenz, avec Jennifer Jason Leigh, pour lui apprendre les arts martiaux, et à garder son endurance et sa flexibilité. J’ai beaucoup appris à cette période. J’ai échangé des cours d’arts martiaux contre des séances avec le photographe du plateau. J’étudiais la kinésiologie à la York University de Toronto, j’ai pris quelques cours de théâtre pour voir ce qui m’inspirait, et puis j’en suis tombée amoureuse. Je pensais que si j’utilisais les arts martiaux pour me faire une place, les gens ne me prendraient pas au sérieux comme actrice. Donc j’ai fait des films d’horreur et d’étudiants pour me faire une réputation.

Qu’y a-t-il sur ta liste de choses à faire professionnellement et personnellement ?

J’adorerais travailler avec de grands producteurs et acteurs qui me feront grandir en tant qu’artiste. Quand tu travailles avec des gens qui sont si passionnés par ce qu’ils font, ça devient contagieux et tu apprends beaucoup. J’ai juste hâte de voir dans quelle direction Lagertha va aller. Et voir les opportunités et les portes que Vikings va m’ouvrir. L’un de mes projets et ma plus grande passion c’est d’aider les femmes, et leur donner le pouvoir d’auto-défense. J’ai ouvert ma première école d’art martiaux, WIN KAI à 16 ans. J’en avais 3 à 21 ans. Actuellement, les gens peuvent nous réserver par leur CE ou pour un groupe, et on vient à eux. Je projette de développer ça à l’international.

Dis-moi quelque chose sur toi que les gens seraient surpris d’apprendre.

Je suis hyper maladroite. Je sais que les gens ne se l’imaginent pas quand ils me voient avec un bouclier et une épée dans les mains, mais j’étais un tel garçon manqué en grandissant. Les premiers talons que j’ai portés c’était réellement qu’au bal de promo, et je tombais presque tout le temps. J’ai les pieds lourds à cause de mon entrainement de taekwondo. J’ai des pieds d’éléphant ! Je suis bien plus à l’aise en baskets qu’en talons. Lagertha n’a pas à porter de talons, et ça me plaît bien. Les tapis rouges c’est toujours compliqué pour moi, mais je m’habitue.


Traduction pour Katheryn Winnick France.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s